Atelier de formation des journalistes africains et chargés de communication des administrations fiscales

Image 1 Présidum

Le Service de la communication des relations publiques de la Direction générale des impôts a participé à l’atelier de formation consacré aux journalistes africains et aux chargés de communication des administrations fiscales. Cet atelier organisé par le Forum sur l’Administration Fiscale Africaine (ATAF) a eu lieu les 26, 27 et 28 mars 2018 au Camptel Hôtel groupe a Johannesburg en Afrique du Sud.

Cette première édition consacrée aux médias était destiné aux journalistes africains et aux chargés de communication des administrations fiscales africaines venus des quatre coins du continent. Les débats se sont penchés sur les défis qui s’imposent à l’administration fiscale face à l’expansion des réseaux sociaux dans l’environnement médiatique. Plusieurs thématiques on été débattues pendant les trois jours de la formation. Il s’agit entre autres de la fiscalité et de l’édification de l’Etat, quel rôle pour les médias ?, la couverture des affaires fiscales dans les médias africains, les administrations fiscales et médias, qu’est ce qui marche et qu’est ce qui ne marche pas ?, et enfin renforcer le dialogue entre les médias et le monde fiscal.

Au cours des sessions en plénière ou en atelier les rédacteurs économiques ont été édifiés sur les progrès récents en matière de fiscalité, aux niveaux régional et mondial et leur impact sur le continent africain. Les participants ont également eu l’occasion d’échanger avec les experts de l’ATAF sur les questions liées à la fiscalité, afin d’enrichir leur compréhension et garantir l’intégrité de leurs reportages sur ces questions. Des séances de travaux ont permis de mettre en avant le partage des expériences professionnelles et les difficultés rencontrées par les rédacteurs économiques dans l’exercice de leurs fonctions.

En somme, les délégués encouragent les administrations fiscales à prendre des dispositions en associant les acteurs qui puissent les accompagner dans la mobilisation des ressources intérieures à travers le canal des médias qui jouent un rôle important. Ils ont par ailleurs souligné les difficultés qui entravent la bonne coopération entre les responsables de communication et les journalistes, à savoir le manque de communication, le manque de temps pour traiter une information fiscale et enfin l’utilisation de thème technique.