Message de Monsieur le Directeur Général des Impôts

Photo DGI Adama BADOLO

Chers contribuables et partenaires, à l’orée de cette année nouvelle, je voudrais vous traduire tous mes sentiments de reconnaissance pour votre engagement constant à nous accompagner dans notre mission régalienne de mobilisation des ressources fiscales intérieures, et vous réaffirmer notre détermination à moderniser notre fonctionnement, faciliter les démarches des contribuables et améliorer le civisme fiscal.

Nous avons ainsi lancé en 2018 notre portail de téléprocédures fiscales eSINTAX, accessible à l’adresse www.esintax.bf, offrant la possibilité aux contribuables de la DGE et des DME de télédéclarer et télépayer leurs impôts sur internet.

L’adhésion des contribuables à notre portail eSINTAX a été massive et spontanée avec en fin d’année 2018, plus de 600 contribuables qui réalisent leurs obligations fiscales sur eSINTAX.

Nous avons parmi nos adhérents, les plus grandes entreprises du Burkina Faso et nous avons interconnecté les 14 banques présentes sur notre territoire pour permettre le télépaiement. eSINTAX est donc effectif et pleinement opérationnel.

En 2019, eSINTAX sera ouvert à tous les contribuables du Régime du Réel Normal d’Imposition et du Régime du Réel Simplifié d’Imposition ; tous nos contribuables du réel pourront ainsi réaliser leurs obligations fiscales en ligne.

Afin d’offrir de nouveaux services sur eSINTAX, nous avons lancé en octobre 2018 la délivrance automatique des attestations de retenue à la source ; en quelques semaines, plusieurs milliers d’attestations ont ainsi été délivrées par eSINTAX ; nos contribuables sont demandeurs de ces services et nous devons et allons répondre à leurs attentes en développant de nouveaux services dématérialisés en 2019.

Nous avons prévu pour 2019 de nombreuses évolutions qui doivent nous permettre de poursuivre notre stratégie de digitalisation.

Ainsi nous allons renforcer les fonctionnalités de notre portail eSINTAX avec la possibilité de télépayer par mobile money, d’obtenir ses attestations de situation fiscale et ses certifications de chiffres d’affaires en ligne, d’effectuer les demandes de remboursement de crédit de TVA sur le portail, de télétransmettre les liasses fiscales, etc.

Nous envisageons pour l’année 2019 le lancement d’une application mobile mSINTAX qui sera une application à installer sur un smartphone Android/Apple.

Elle permettra à tous les contribuables de consulter en temps réel leur compte fiscal intégrant les dettes fiscales validées par les receveurs, de demander attestations, des fiches de décompte ou de recevoir leurs quittances. Pour les contribuables ne disposant pas de connexion internet, il est prévu l’installation de bornes interactives dans les centres des impôts afin de les permettre de consulter en toute autonomie leur compte fiscal.

Les chantiers 2019 seront donc nombreux et doivent nous permettre de franchir un cap dans notre démarche de dématérialisation et de simplification de la législation fiscale.

Mais en 2019, la DGI va mettre également l’accent sur la modernisation de la gestion du foncier et l’amélioration de son dispositif législatif et réglementaire.

Au titre de la gestion du foncier, 2019 verra le début de l’opérationnalisation du cadastre fiscal et l’informatisation des recettes des domaines et de la publicité foncière.

L’objectif affiché est d’améliorer le rendement des impôts fonciers et d’offrir des services de qualité aux usagers.

Au titre de la législation et de la réglementation fiscale, en 2018 nous avons édité et largement diffusé le tout premier Code général des impôts de notre pays qui est également disponible sur notre site web, www.impots.gov.bf.

Dans le but de toujours faciliter l’application de la loi fiscale nous avons lancé en 2018 l’élaboration d’une doctrine fiscale.

Ainsi plus de 150 instructions administratives, depuis les années 1970, seront actualisées plus de nouvelles instructions en rapport le code général des impôts.

La publication de la doctrine va intervenir en 2019 et contribuera à plus de transparence et à une meilleure compréhension de l’action administrative par le contribuable vérifié ; ce qui est un élément essentiel de l’efficacité du contrôle fiscal.

Je voudrais, en terminant, souhaiter au nom de l’ensemble du personnel de la Direction Générale des Impôts et en mon nom propre, une excellente santé physique et financière à toutes les entreprises, à tous les contribuables et partenaires de l’administration.

Bonne et heureuse année 2019 !

                                                                                                      

Adama BADOLO

Chevalier de l’Ordre National