Outils

La DGI pour atteindre les missions qui lui sont assignées, avec plus d’efficacité et de performance s’est dotée d’un dispositif de rationalisation du travail basé sur les outils de pilotage et des cadres de concertation.

A travers ses outils de pilotage, la DGI se dote de moyens de prévision et de suivi de ses activités, dans une optique d'adaptation permanente et de réactivité.

LE PLAN STRATEGIQUE

Dans l’optique de relever les défis qui sont les siens, de matérialiser sa volonté de rénovation en profondeur de ses structures, de ses méthodes de travail, de son système d’information et de management, la DGI s’est initialement dotée d’un outil de pilotage pour l’horizon 2007-2015. Un nouveau plan stratégique pour la période 2017-2021 a été adopté et est en cours de mise en oeuvre pour permettre à la DGI de poursuivre son plan de développement.

La vision qui se dégage à travers ce nouveau plan stratégique est de poursuivre l'idéal de faire de la DGI à l'horizon 2020, grâce aux efforts de tous, une administration de service de référence, moderne, performante dans la mobilisation des ressources internes pour le financement du développement, centrée – usager et en phase avec les standards communautaires et internationaux.

LE PROGRAMME D'ACTIVITES

Il consiste en une programmation des activités concourant à la réalisation des objectifs fixés.
La DGI a adopté une programmation annuelle de ses activités. Ainsi le programme d’activités de la DGI est annuel.
Une programmation des activités par structure est donc effectuée en chaque début d’année à partir des orientations définies par le comité de Direction.

LES LETTRES DE MISSION

Chaque responsable de la DGI reçoit, en début d’année, une lettre de mission de son supérieur hiérarchique qui lui assigne des objectifs à atteindre.

LES TABLEAUX DE BORD

Le tableau de bord permet d’apprécier l’exécution mensuelle du programme d’activités en statuant sur les réalisations et les contraintes.

Il constitue un instrument d’information, de suivi et de contrôle de l’exécution du programme d’activités.

LES RAPPORTS D'ACTIVITE

Ils permettent d’apprécier le niveau d’exécution des activités programmées.

LES CADRES DE CONCERTATION

Les cadres de concertation traduisent la volonté de privilégier une véritable politique de gestion participative et de communication. Ils ont été institués pour favoriser la recherche de la cohérence, de la solidarité et de l’unité au sein de la DGI.

A ce titre, cinq (05) cadres de concertation ont été définis et sont tous fonctionnels :

  • Le Conseil de Cabinet ;
  • Le Conseil de Direction ;
  • Les Rencontres trimestrielles ;
  • Les Rencontres Semestrielles ;
  • La Conférence Annuelle de la Direction Générale.

Afin de mener à bien ses missions, la DGI a recours à l’aide précieuse de l'informatique. Celle-ci lui permet d'offrir à l'ensemble des contribuable un service rapide et fiable et à l'ensemble des agents, des conditions de travail optimales.

SCHEMA DIRECTEUR INFORMATIQUE 2015 - 2017

Le Schéma Directeur Informatique 2015 – 2017 a pour ambition de proposer un scénario concret et viable d’évolution de l’outil informatique à la DGI.

Il propose un cadre de collaboration étroite et constante entre les informaticiens, les utilisateurs et la direction.

SYSTEME DE GESTION DES PROCEDURES FISCALES

Un certains nombre d’applications (IFU, SINTAX, STARE, REFI, etc.) ont été développées dans le but d’automatiser les multiples facettes de la gestion des procédures fiscales.

Ces applications autorisent notamment la simplification des démarches des usagers (informations rapidement disponibles, édition de quittances, etc.) ainsi que du travail des agents (meilleure connaissance du dossier du contribuable, réduction des actions manuelles, etc.)

RESINA, LE RESEAU INFORMATIQUE INTER ADMINISTRATIF

Avec l’appui des services techniques du Ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID), et du Ministère du développement de l'économie numérique et des postes (MDENP), la Direction générale des impôts dispose actuellement d’un réseau informatique de couverture nationale qui permet à la quasi totalité de ses services d'accéder au partage et au traitement de l’information.

INTERCONNEXION AVEC LES AUTRES ADMINISTRATIONS

Soucieuse de fournir un service toujours plus égalitaire et de contribuer à la lutte contre la fraude et l'évasion fiscales, la Direction générale des impôts a initié un certain nombre de connexions avec les outils informatiques des administrations partenaires:

  • SYDONIA pour la Direction Générale des Douanes
  • SYGASPE pour le Ministère de la Fonction Publique
  • CID pour la Direction Générale du Budget
  • CIR pour la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique
  • etc.

Ces outils permettent aux administrations de lutter plus efficacement contre la fraude par le partage et le recoupement d’informations financières, douanières et fiscales.