Forum des Administrations Fiscales Ouest Africaines (FAFOA) en séminaire à Ouagadougou

Présidium lors de la cérémonie d'iouverture des travaux

La Direction Générale des Impôts en collaboration avec le Forum des Administrations Fiscales Ouest Africaines (FAFOA) organise du 29 au 31 mai 2018, à Ouagadougou un séminaire de formation de niveau avancé portant sur « les initiatives internationales pour la préservation de l'assiette fiscale : prix de transfert ». La cérémonie d'ouverture des travaux à été présidée par Madame Céline YONABA Conseiller Technique représentant Madame Hadizatou Rosine COULIBALY Ministre de l'Economie des Finances et du Développement.Photo de famille

 Ce thème est d'actualité dans la mesure où les pratiques d'évitement fiscal des groupes d'entreprises multinationales causent d'énormes pertes aux Etats en terme de ressources financières. L'objectif principal de ce séminaire de formation est la promotion d'une meilleure compréhension des contours du concept des prix de transfert parmi les participants et toute la région Ouest Africaine en général afin que les ressources financières de l'Afrique de l'Ouest puissent être préservées dans la région.

Ce séminaire réunie 30 experts venant des 15 États membres de la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et s'affiche comme un cadre formel de partage d'expérience et de renforcement de la coopération sud-sud.

Le Directeur Général des Impôts ​Le Directeur Général des Impôts monsieur Adama BADOLO, dans son allocution a souhaité la bienvenue aux experts. Il les a par ailleurs exhorté à participer pleinement aux exposés, car dira t'il ''les nouvelles connaissances de cette formation vous sera très utiles dans la lutte contre les pratiques érodant les bases imposables, et vous serrez en mesure de relever le défi qui est de lutter contre les transferts indirects de bénéfices''.

Pour  Madame Céline YONABA Conseiller Technique représentant Madame le Ministre de l'Economie des Finances et du Développement la maîtrise du contrôle des prix de transfert s'avère importante par les administrations dans un contexte de mondialisation accrue et doit se révéler être une priorité pour les États en voie de développement. ''Le gouvernement du Burkina Faso, qui a besoin de ressources importantes pour couvrir des besoins qui ne cessent de croître d'année en année, ne ménagera aucun effort pour accompagner l'administration fiscale dans la mise en oeuvre pratique des connaissances qui seront acquises au cours de ce séminaire de formation ''. A t'elle soutenue.

Participants à la cérémonie d'ouverture du séminaire​En rappel le FAFOA est composé des administrations fiscales des 15 États membres de la CEDEAO. Il oeuvre à promouvoir et à faciliter la coopération entre les administrations fiscales des États membres de la CEDEAO, en vue d'améliorer l'efficacité de leurs législations et la mobilisation des recettes. Depuis septembre 2011 le Burkina Faso participe régulièrement aux activités du FAFOA et en a tiré des profits à travers les partages d'informations et d'expériences avec les administrations soeurs.

Service de Communication et des Relations Publique (SCRP) / DG