Aller au contenu principal

Inspection technique des impôts: validation de nouveaux référentiels conformes aux standards internationaux

La Direction générale des impôts (DGI) a organisé le lundi 24 août 2020 à Ouagadougou une réunion de validation des référentiels révisés de l’Inspection technique des impôts (ITI) à savoir le manuel de procédure, la charte d’audit/contrôle et le code de déontologie.

Cette rencontre a été suivie de celle de cadrage pour la formation continue des membres de l’ITI et du Comité anti corruption (CAC) en matière d’audit/contrôle et d’analyses basées sur les risques de corruption. Selon le Directeur général adjoint des impôts, Monsieur Innocents OUEDRAOGO qui a présidé la cérémonie d’ouverture des deux réunions, les référentiels de l’ITI ont été adoptés le 4 avril 2014. Toutefois leur mise en œuvre a révélé des insuffisances. Aussi, des discordances avec les normes édictées par l’Autorité supérieure du contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), organe faîtière des corps de contrôle de l’ordre administratif au Burkina Faso ont été observées. C’est pourquoi, a poursuivi le Directeur général adjoint, la DGI résolue à devenir une administration fiscale moderne, performante dans la mobilisation des ressources internes, orientée usager et conforme aux standards internationaux et aux normes de bonne gouvernance s’est engagée dans la révision des référentiels de l’inspection technique des impôts avec l’appui financier de la Coopération danoise à travers le projet DANIDA. Pour une bonne appropriation des nouveaux référentiels, Monsieur Innocents OUEDRAOGO a informé qu’il est prévu le renforcement de capacités de 60 cadres dont des inspecteurs techniques et les membres du CAC sur la pratique professionnelle de l’audit et du contrôle.