Aller au contenu principal

Évaluation des performances de la DGI : des acteurs se familiarisent avec la méthodologie TADAT

La Direction générale des impôts (DGI) organise du 1er au 6 février 2021 à Koudougou un atelier de formation sur la méthodologie "outil diagnostique d’évaluation de l’administration fiscale" TADAT. La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par le chef du Service du contrôle interne et du management des risques, Monsieur Adolphe COMPAORE représentant le Directeur général des impôts.

Il a relevé que l’évaluation de la DGI selon le TADAT intervenue en décembre 2017 a permis de dégager les forces et les faiblesses du système fiscal du Burkina Faso. De ce fait, un plan d’actions a été élaboré en juillet 2018 pour consolider les acquis et corriger les insuffisances constatées.

Après plusieurs années de mise en œuvre de ce plan d’actions et dans l’attente de la prochaine évaluation, il est nécessaire de mesurer l’évolution des performances de la DGI à travers une auto-évaluation d’où cet atelier de formation qui vient à point nommé selon M. COMPAORE.

En effet, a-t-il poursuivi, cette formation permettra à la DGI de renforcer les capacités des acteurs chargés de la collecte des données, de mener à bien l’autoévaluation, de corriger les insuffisances constatées, de mettre en œuvre toutes les actions correctives nécessaires en vue de rehausser le niveau des indicateurs d’évaluation et améliorer in fine sa notation à la prochaine évaluation.