Aller au contenu principal

La DGI concerte ses partenaires stratégiques

La Direction générale des impôts (DGI), en collaboration avec le Programme d’appui à la gestion publique et aux statistiques (PAGPS) organise les 18 et 19 février 2021 à Ouagadougou un forum national sur la stratégie de promotion du civisme fiscal au Burkina Faso.

Depuis plusieurs années le Burkina Faso a mené des activités tendant à améliorer le civisme fiscal surtout par des actions d’information et de sensibilisation. Cependant, il ressort que ces actions manquaient de vision, d’objectifs et de stratégie claire qui auraient pu servir de référence à toutes ces actions. C’est pourquoi que la DGI s’est dotée d’une stratégie nationale de promotion du civisme fiscal suite à une étude préalable. Ce forum se veut donc un cadre de consolidation du contenu dudit document. D’où la qualité des participants conviés à cette conclave (secteur public, privé, collectivités territoriales et la société civile).

La stratégie document de promotion du civisme fiscal fourni des outils pour maintenir le civisme fiscal à un niveau aussi élevé que possible afin de permettre à la Direction générale des impôts et aux autres acteurs de contribuer efficacement à la mobilisation des ressources internes.

A la cérémonie d’ouverture du forum, le Directeur général des impôts, Monsieur Moumouni LOUGUE, a indiqué que ses services fondent beaucoup d’espoir sur cette stratégie afin d’améliorer conséquemment ses performances de recouvrement. « Même si bon nombre de contribuables acceptent volontiers de s’acquitter de leurs obligations fiscales, l’incivisme fiscal demeure une gangrène qui prive les caisses de l’Etat d’importantes sommes d’argent. Pourtant, l’Etat doit mobiliser plus de ressources propres pour financer le développement durable, offrir des services publics de qualité, construire les infrastructures…» a-t-il relevé. Du reste, il a rassuré que la DGI ne ménagera aucun effort pour la mise en œuvre de la stratégie de promotion du civisme fiscal.

Dans son allocution d’ouverture du forum, madame Céline YONABA, Conseiller Technique au Ministère de l’économie, des finances et du développement représentant le Ministre de l’économie, des finances et du développement a indiqué que les recettes fiscales sont primordiales pour le développement économique, social et durable de tout pays car elles donnent aux états les moyens financiers nécessaires au financement des actions de développement. A l’en croire, ce forum est d’une grande importance car les échanges vont permettre de mieux orienter les actions d’amélioration du civisme fiscal au Burkina Faso. Pour ce faire, elle a invité les participants à l’assiduité au travail et une participation de tous.

Les travaux du forum seront sanctionnés par des recommandations utiles à l’action de la DGI dans la promotion du civisme fiscal.