Aller au contenu principal

Direction des moyennes entreprises du Centre II Monsieur Abdoulaye SOMA, désormais aux commandes

La Direction des moyennes entreprises du Centre II (DME CII) a un nouveau Directeur en la personne de l’inspecteur des impôts, Abdoulaye SOMA. Nommé en conseil des ministres du 28 avril 2021, il a été installé dans ses nouvelles fonctions aujourd’hui 5 mai par le Directeur général adjoint des impôts, Monsieur Innocents OUEDRAOGO. Il remplace à ce poste l’inspecteur des impôts, Badelson Léonard BADO appelé à d’autres fonctions.

Faisant son bilan, ce dernier qui a été le premier Directeur de la DME CII a relevé que l’objectif qui lui avait été fixé à savoir, rendre la direction viable afin de favoriser la création d’une troisième Direction des moyennes entreprises du Centre a été atteint. En effet, la DME CIII a été portée sur les fonds baptismaux il y a plus d’une année et une DME CIV vient de voir le jour. Abondant dans le même sens, le DGA, Monsieur Innocents OUEDRAOGO, a déclaré que le DME CII sortant a su faire valoir son expérience de chef de sous unité et d’unité de recouvrement en apportant sa touche à la pose de la fondation et des fondements de la DME CII. Il l’a félicité pour le travail abattu et lui a souhaité bon vent pour la suite de sa carrière.

Au directeur entrant, il a signifié que sa nomination intervient dans un contexte où une forte mobilisation des recettes est attendue de la Direction générale des impôts (DGI) pour permettre à l’Etat de faire face aux attentes des populations particulièrement en matière sanitaire et sécuritaire. Il a demandé à Monsieur SOMA qui a occupé auparavant les postes de Chef de service de la communication et des relations publiques de la DGI, Chef de brigade de vérification N3 du Centre, Chef de brigade de vérification de la Direction du Centre des impôts Ouaga IV, Directeur du Centre des impôts Ouaga 1, de travailler à ajouter sa pierre à l’affirmation de la DGI en tant que première régie de recettes au Burkina Faso. Cet appel a été entendu par le nouveau directeur qui a félicité son prédécesseur pour les bons résultats engrangés et les précieux conseils qu’il lui a prodigués. Il a dit inscrire sa mission sous l’angle de la continuité quant aux acquis avec en point de mire des perspectives d’amélioration. Pour y arriver il a sollicité avec succès l’appui de la hiérarchie et de ses collaborateurs. Ces derniers lui ont promis un soutien sans faille et ont remis plusieurs cadeaux à Monsieur Badelson Léonard BADO en guise de remerciements pour ses qualités managériales.