Aller au contenu principal

Service de la communication et des relations publiques : Yacouba GANABA, le nouveau chef d'orchestre a pris fonction

Le Service de la communication et des relations publiques (SCRP) de la Direction générale des impôts (DGI) a un nouveau chef d’orchestre en la personne de l’inspecteur des impôts, Yacouba GANABA. Nommé par arrêté n°2021-0297/MINEFID/SG/DGI du 31 mai 2021 portant nomination de chefs de services à la DGI, il a été installé dans ses nouvelles fonctions aujourd’hui 5 juillet 2021 par le Directeur général adjoint des impôts, Monsieur Innocents OUEDRAOGO. Il remplace à ce poste l’inspecteur des impôts, Assane COMPAORE appelé à d’autres fonctions.

Faisant son bilan, ce dernier a relevé que le SCRP s’est évertué pendant trois ans sous son impulsion, à rendre visible et à expliciter aux contribuables les nombreuses innovations introduites par la DGI dans ses processus, les changements induits par les lois de finances et surtout à promouvoir le civisme fiscal. Au titre des actions menées, il a cité la participation de la DGI au 32e Tour du Faso, au SIAO en 2019 pour faire la promotion du civisme fiscal, l’organisation d’un Concours d’art oratoire sur les impôts avec les établissements privés du Burkina Faso, de la première édition du Prix de l’excellence de la DGI (PRIEX-DGI), l’édition du journal Fisc-infos, la réalisation de plusieurs numéros de l’émission « L’impôt au Faso » avec la RTB. Outre ces actions majeures non exhaustives, il a noté la dynamisation de la page Facebook, du site Web et la création de la chaine Youtube de la DGI. « Beaucoup d’activités de la DGI ont été médiatisées rendant ainsi l’administration des impôts visible et mieux connue des Burkinabè », s’est-il réjouit. Abondant dans le même sens, le DGA, Monsieur Innocents OUEDRAOGO a déclaré que le chef du Service de la communication et des relations publiques sorti a su insuffler du dynamisme au SCRP et améliorer fortement la visibilité de la DGI. Il l’a félicité pour le travail abattu et lui a souhaité bon vent pour la suite de sa carrière. Au chef de service entré, il a signifié que sa nomination intervient dans un contexte où une forte mobilisation des recettes est attendue de l’administration des impôts pour permettre à l’Etat de faire face aux attentes des populations en terme de développement socio-économique et de sécurité. La communication étant la pierre angulaire à même d’induire l’acceptation et le consentement libre à l’impôt et d’optimisation des recouvrements, il a recommandé à Monsieur GANABA d’emprunter la même voie que celle de son prédécesseur pour réussir sa mission. Il lui a aussi conseillé de s’inscrire dans une dynamique d’apprentissage et de remise en cause permanente et d’instaurer un esprit d’équipe avec ses collaborateurs. Cet appel a été entendu par le nouveau chef de service qui a félicité son prédécesseur pour les bons résultats engrangés. Il a dit inscrire sa mission sous l’angle de la continuité quant aux acquis avec en point de mire des perspectives d’amélioration. Ainsi, il a annoncé qu’il travaillera entre autres à améliorer la notoriété, la visibilité de la DGI, de ses entités et ses actions, le niveau du civisme fiscal. Il a promis également d’assurer la veille médiatique et une présence renforcée de la DGl dans les médias, de faire de l'Intranet un véritable outil de communication interne et de renforcer les compétences de ses collaborateurs en matière de communication. Pour y arriver, il a sollicité avec succès l’appui de la hiérarchie et de ses collaborateurs.

La cérémonie de passation de charge s’est achevée avec la remise de cadeaux aux deux chefs de service entrant et sorti.

SCRP/DGI