Aller au contenu principal

Conférence annuelle 2021 de la DGI : la commission thème à pied d’œuvre dans l’élaboration des documents

La conférence annuelle 2021 de la Direction générale des impôts est prévue du 28 au 29 octobre prochains à Ouagadougou. Avant cette date ultime, les acteurs commis à son organisation s’activent pour la réussite de l’évènement.

Pour ce faire, la commission thème du groupe de travail mis en place pour les besoins de la cause, tient du 20 au 25 septembre 2021, un atelier pour l’élaboration de la documentation nécessaire à cet important rendez-vous dont le thème est : « Relations entre la Direction générale des impôts et les collectivités territoriales : quels enjeux et perspectives pour un accompagnement conséquent du processus de décentralisation ? ».

La cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier a été présidée par madame KABORE Marie Moïse, Directrice régionale des impôts du centre-ouest qui représentait monsieur le Directeur général des impôts. Dans son allocution, elle a rappelé que dans le dispositif institutionnel actuel de la décentralisation, le Ministère de l’Economie, des finances et du développement (MINEFID) est chargé de la tutelle financière des collectivités territoriales et la DGI demeure un acteur majeur de cette prérogative. Son implication dans le processus de décentralisation porte entre autres sur l'appui à la mobilisation des ressources, la gestion domaniale et foncière et l'accompagnement du processus dans son ensemble. Aussi, elle a noté qu’aujourd’hui plusieurs pans de ce domaine d’intervention sont marqués par des mutations profondes au plan institutionnel, juridique et opérationnel, particulièrement la gestion du foncier et la mobilisation des recettes fiscales. C’est dans ce contexte que la Direction générale des impôts engage la réflexion afin d’identifier les goulots d’étranglement et de proposer des solutions appropriées en vue d’améliorer son intervention dans le processus de décentralisation. Elle a ainsi invité les participants à un bon diagnostic afin de produire des livrables qui répondent aux attentes.

Pour se donner les chances d’aborder tous les contours de la thématique, les participants ont eu droit à trois communications axées sur la décentralisation.

Les communicateurs, monsieur KOHOUN Norbert Conseiller technique de Madame la Ministre déléguée en charge de l’aménagement du territoire et RAMDE Sokoba de la Direction de la tutelle financière des collectivités sont surtout revenus sur l’’historique des référentiels de la décentralisation au Burkina Faso depuis l’avènement de la communalisation intégrale ; la présentation d’une étude comparée des différents processus de décentralisation dans la sous-région avec un focus sur le cas du Maroc ; le financement de la décentralisation où il a été mis en exergue le rôle et la place de la DGI dans la mobilisation de recettes fiscales au profit des collectivités territoriales ; la présentation des flux financiers actuel au niveau de la décentralisation etc.

A noter que la conférence annuelle est un cadre de concertation instituée en 2012. Elle vise à rassembler les cadres de l’administration fiscale autour des grandes préoccupations de l’institution.

SCRP/DGI